Quelle assurance auto choisir quand on a un malus ?

Spread the love

Un contrat d’assurance auto peut être résilié ou malussé pour différentes raisons : conduite en état d’ivresse, multiplication des sinistres… Si vous avez eu un malus, il y a quelques recommandations que vous devez suivre pour conserver un bon niveau de garanties et continuer à assurer votre véhicule.

Quel est l’impact d’un malus sur l’assurance du conducteur ?

Le calcul du tarif d’une assurance auto est directement influencé par le système de bonus-malus. Les conducteurs qui ont eu un malus sont dans l’obligation de payer une prime annuelle plus élevée que la moyenne et parfois, cela peut aller jusqu’à la résiliation de l’assurance, l’assureur ne souhaitant plus couvrir une personne qui présente un niveau de risque élevé. De nombreux conducteurs malussés font ainsi face à certaines difficultés à se faire assurer.

Pour pouvoir identifier l’assureur qui pourra répondre au mieux à vos besoins, il est conseillé de consulter les comparateurs d’assurance en ligne et les sites comme https://mon-auto-assure.com/devis qui vous aidaient à trouver la meilleure solution.

Conducteurs malussés : doivent-ils encore être assurés ?

Que vous soyez malussé ou non, la loi reste la même et elle stipule que l’assurance auto est obligatoire pour toutes les personnes qui possèdent un véhicule motorisé terrestre. Les conducteurs qui ne s’y conforment pas prennent le risque de subir des sanctions très lourdes.

À noter d’ailleurs que le début de cette année 2019 a été marqué par le durcissement de la lutte contre la conduite sans assurance auto. Pour faciliter les contrôles, les forces de l’ordre ont accès au Fichier des Véhicules Assurés et il est prévu de munir les lecteurs automatiques de plaques d’immatriculation d’un système leur permettant de détecter les voitures qui ne sont pas assurées.

assurance auto

Les différents assureurs qui se spécialisent dans les conducteurs malussés

Comme de plus en plus de conducteurs sont aujourd’hui victimes d’un malus, les assureurs sont plus nombreux à proposer des contrats d’assurance auto pour les malussés. Ces contrats d’assurance auto allient généralement des garanties de base et des tarifs compétitifs et s’adaptent selon le profil de l’assuré. Il est en effet essentiel de préciser que le niveau de risques des conducteurs malussés n’est pas le même : le coefficient de départ d’une prime d’assurance est de 1 tandis que le coefficient malus pour un assuré est déterminé sur une échelle de 1,25 à 3,50.

En cas de difficultés à obtenir un contrat d’assurance…

Un conducteur malussé peut éprouver de nombreuses difficultés à trouver un contrat d’assurance alors que la loi oblige tout propriétaire d’un véhicule à moteur à en souscrire une qui inclut au minimum une garantie responsabilité civile. Pour permettre à tous de bénéficier d’une assurance auto, le Bureau Central de Tarification a ainsi été mis en place. Il a pour rôle d’intervenir auprès des assureurs en cas de difficulté à souscrire un contrat d’assurance auto.

Après deux refus, le conducteur peut ainsi recourir à l’intervention du BCT dans un délai de 15 jours après la notification des réponses négatives. Le bureau se charge alors de mener les démarches auprès de l’assureur, afin que ce dernier accepte le profil du demandeur.


Spread the love

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.